Merci pour vos visites. Ce blog est un lieu d'échange et de partage. Vous souhaitez me donner votre avis, poser une question ? J'y réponds avec plaisir. A très vite ! Amitiés jardinières.

vendredi 4 septembre 2015

Construction d'une ruche par les mimines de monsieur Chéri-Chéri



Quelques-uns des chicoufs parmi les plus assidus au jardin...

Ouf ! depuis une semaine, les chicoufs sont rentrés en leur demeure. Le jardin a retrouvé sa zénitude et la jardinière...son jardinage quasiment abandonné depuis environ deux mois. Et oui, les aides jardinières sont spontanées, joyeuses, ludiques, foudroyantes et...éphémères quand les joies de la plage ou autres loisirs attrayants attirent tel un aimant !

Le jardin est un bon compagnon, pas rancunier et bienveillant, cajolant la jardinière, en plein blues de l'absence de ces chères têtes blondes et brunes qui reviendront bourdonner, tel un essaim, dans quelques 7 semaines...le temps pour elle de bichonner ses massifs.

Bourdonner...essaim... tiens, tiens ce vocabulaire aurait-il un sens ?

Et bien, oui, monsieur Chéri-Chéri a mis en action son rêve secret : implanter dans son potager une ou plusieurs ruches et récolter son miel.

Comme ce cher homme est un esthète et un perfectionniste, pas question, pour lui, d'acheter une ruche. Il a donc décidé, après une formation d'apiculteur, de se lancer dans la fabrication de ce petit palais pour abeilles.

Il existe plusieurs sortes de ruches : la Dadant, la warré, la Langstroth … et d'autres encore mais toutes répondent à des normes qu'il convient impérativement de respecter.

Fidèle à sa devise : pourquoi faire simple lorsqu'on peut faire compliqué, Chéri-Chéri a opté pour un mixage de la Dadant et de la Langstroh.
Quelques petites planchettes découpées au millimètre près...
puis assemblées...
un toit, une piste d'envol, des pieds pour supporter le tout, un coup de peinture (dont la couleur a été choisie par qui vous savez) et voilà le résultat :


Rendons le gîte attrayant en aménageant l'intérieur dans le respect de la règle d'OR des abeilles : O comme optimisation et R comme Rangement.

En effet, savez-vous qu'en cherchant le mode de rayonnage optimale entre la plus faible quantité de matériaux pour le construire et le plus gros volume de rangement, les mathématiciens sont tombés … sur le rayonnage des abeilles ? A croire que ces charmantes apis mellifera ont appris à compter avant nous. A propos de nombre, cet abri de 50 cm2 au sol doit pouvoir héberger autant d'abeilles que le Stade de France peut accueillir de spectateurs. 

Il n'y a donc pas de place à perdre.


Ces cadres aux alvéoles préformées, en cire d'abeilles, faciliteront le travail de l'essaim qui prendra possession des lieux.



Et voilà, la ruche est terminée, reste l'essentiel, la touche finale : les abeilles.

Quelques jours plus tard, coup de chance, un essaim vient se poser sur un arbre d'une maison voisine. Un coup de fil, et voilà mon chéri-chéri dans une tenue ultra sexy.

Le jeu consiste à placer la ruche au plus près 


et à faire tomber l'essaim dedans. Un jeu d'enfants, enfin presque.

La chose faite, ne vendons pas la peau de l'abeille avant...
Reste quelques difficultés et non des moindres :

- le transport en voiture jusqu'à la destination finale,

- l'acceptation de la ruche par ses nouveaux occupants.

Sur ce dernier point, pour faire ami ami avec nos nouvelles invitées, notre apiculteur novice sait se faire séducteur et offrir à ces nouvelles fiancées quelques cadeaux sucrés dignes d'un gentleman.  Dites donc, les petites coquines de lectrices, je vous vois bien essayer de savoir comment il me fait craquer !

Pas jalouse pour un sou, j'ai bien proposé quelques notes de Mozart pour parfaire l'accueil mais il paraît que ce n'est pas dans le manuel du parfait apiculteur !
photo internet

Questions haletantes:

les belles resteront-elles dans leur nouveau foyer tout l'hiver ? ne seront-elles pas attaquées et détruites par des prédateurs asiatiques féroces ? n'attraperont-elles pas un vilain virus avant le printemps ? et surtout les retrouvera-t-on en vie à la fin de l'hiver ?
photo internet

Vous souhaitez suivre cette histoire au suspense insoutenable ?
et bien donnons rendez-vous l'année prochaine, à nos amies !

Amitiés nectarifères !

A bientôt !

26 commentaires:

  1. Si je comprends bien, Chéri-chéri met sa tenue ultra sexy lorsqu'il voit l'essaim de la belle jardinière...
    J'ai hâte d'être au printemps prochain pour suivre l'épisode 1 saison 2 de cette nouvelle série.
    Bisous Chantal-Hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah cet humour que j'aime...l'essaim de la belle jardinière te salue bien..... quant à l'épisode 1 de la saison 2, j'ai moi aussi hâte de le conter l'an prochain. Bises Papou, reviens ici quand tu veux.

      Supprimer
  2. Ça c'est vraiment un coup de chance, l'essaim qui arrive quand la ruche est prête! Vivement la suite! As-tu installé cette ruche dans ton jardin, ou sur un autre lieu? Bisous. A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comme je te l'ai dit samedi à Nantes cette belle ruche lavande est installée dans le potager de Chéri Chéri (le nom de Chéri Chéri me rappelle un souvenir d'hier qui m'a fait bien rire !!!) et ce potager est dans le jardin contigü à la maison. Le nouvel apiculteur a bien respecté les normes de sécurité par rapport au voisin, pas de problème. Bises Michèle (trop heureuse de notre périple nantais).

      Supprimer
  3. Belle aventure que Chéri-Chéri a menait là, croisons les doigts pour qu'elle se poursuive. Bon WE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui belle aventure dont j'ai hâte de voir la suite. Bises Isa et bonne fin de W.E.

      Supprimer
  4. Quelle aventure ! notre rêve une ruche dans son jardin , mais avec à peine 600 m2 et trop près des voisins !!!
    bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien franchement, je pensais que notre jardin plus grand que le tien certes mais pas immense ne nous permettait pas d'implanter une ruche. Mais si, la formation de mon cher et tendre lui a permis de confirmer qu'il n'y avait aucun problème car la règlementation est très stricte. Belle fin de dimanche, MarieJo. A bientôt.

      Supprimer
  5. Bravo à Chéri-Chéri pour la création de la ruche et pour le fait de se lancer dans cette belle aventure.
    Quelle coup de chance pour l'essaim!
    J'espère que tout ira bien et bon jardinage, c'est vrai que les loulous ça occupe!
    Bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les loulous ça occupe mais c'est vraiment du bonheur qui fait oublier vite la fatigue ! le jardin a besoin d'un bon coup de toilettage mais le courage est là et le beau temps aussi même si la pluie nous boude quelque peu. A bientôt. Bisous

      Supprimer
  6. Bravo au commentaire de Papou ! je peux pas mieux faire :-D
    Je trouve génial d'avoir une ruche dans son jardin. Et ce qui est encore plus génial, c'est que Chéri-Chéri maîtrise toutes les étapes de A à bZZZZ. Evidemment, je ne saurais que trop lui conseiller le blog de Toupti qui a publié des articles extraordinaires sur le monde des abeilles. Mais je sais que tu sais...J'ai hâte de voir le résultat des joueuses de championnat de ce stade de France taille maquette :-) Gros bisous à toi et à Chéri-Chéri, travailleur (sexy) pour travailleuses matheuses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je te retrouve bien là sensible à cet humour toi qui aime tant rire (point commun avec moi) ! Bien sûr je sais que Toupti a le projet chevillé au coeur de tenter l'apiculture dès qu'une surface agricole contigüe à son jardin sera disponible. J'espère vivement pour elle qu'un jour prochain ce sera possible. Mais bon le projet de Chéri Chéri est plus modeste une à trois ruches pas plus compte tenu de la superficie du jardin et du fait que nous avons régulièrement nos petits-enfants à proximité. Quant au championnat, nulle doute que celles là ou d'autres le remporteront face aux prédateurs asiatiques qui rôdent et attaquent... snif ! Gros bisous à toi, je transmets à Chéri Chéri le sexy apiculteur, également matheux.mdr!!!

      Supprimer
  7. j'adore ta prose, et la tenue sexy de Chéri-Chéri!! moi aussi je suis prête à suivre les aventures de vos petites copines au jardin, je trouve cette aventure passinnante..
    la ruche est un petit bijou!!
    contente de t'avoir revue aujourd'hui, et merci encore pour la bonne salade que tu as partagée si gentiment.. grosses bises et bonne nuit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma belle Catherine ! et bien la tenue de Chéri-Chéri vous met en émoi, chères jardinautes ! De mon bureau, je le vois, raquette à la main, smatcher sur les frelons un peu trop attirés par nos blondes abeilles ! que veux-tu c'est un jaloux, il ne les veut que pour lui ses amoureuses ailées !!! Quant à notre "revoyure" je vais en faire l'écho dans mon prochain billet. Le plaisir a été partagé et pour la salade j'ai transmis à mon cher et tendre qui l'avait préparé. Gros bisous et à très vite.

      Supprimer
  8. Une belle aventure. Un vrai coup de chance d'avoir un essaim aussi vite. Ici, mon mari et mon fils s'occupent de plusieurs ruches (le nombre varie suivant les années car il y a souvent des pertes...). Le miel récolté est un vrai délice. Rien à voir avec celui acheté en supermarché !!! Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Wivina ! Ravie d'apprendre que ton homme et ton fils pratiquent l'apiculture. Nous avons un ami costarmoricain qui pratique l'apiculture depuis longtemps et il nous décrit aussi les pertes qu'il subit. C'est sans doute pour cela que mon cher et tendre ne s'arrêtera pas à une ruche mais ira sans doute jusqu'à 3 (deux étant sûr). J'espère moi aussi déguster l'an prochain un peu de miel récolté chez nous même si la première année la récolte sera sans doute très modeste et aléatoire. A bientôt.

      Supprimer
  9. La ruche est belle, elle va surement plaire aux abeilles et à leur reine qui a sans doute été attirée par la tenue sexy de Chéri Chéri ! lol
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. puisses-tu être entendue ma chère Sylvaine !

      Supprimer
  10. J’ai ri tout le long de ma lecture… ton humour envers monsieur Chéri-Chéri (à qui je souhaite un beau succès pour son entreprise hasardeuse) est des plus vivifiant… Je tiens à connaitre toutes les péripéties et les dénouements de l’affaire… :)))
    Bons baisers du Québec ♥♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ! la bonne humeur est un trait de mon caractère et j'aime à le partager. Je vous tiendrai au courant des péripéties de la famille abeille. Gros becs ma chère Esther.

      Supprimer
  11. Quelle chance : une ruche! Et du miel en prévision! Les abeilles aiment-elles le bleu? Vont-elles prendre la ruche pour un bouquet de lavande?
    Je vous souhaite plein succès!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne sais si elles aiment la lavande mais ici dans le jardin elles auront de quoi se régaler car j'en ai un peu partout tant j'adore cette plante aux diverses variétés et en plus elle est parfaitement adaptée au jardin. Quant à la chance, on la mesurera à notre taux de réussite car les frelons asiatiques guettent. Une vraie plaie ! Bises Gine. A bientôt.

      Supprimer
  12. Waouhh elle est superbe cette ruche, bravo à monsieur. Elles vont se régaler avec toutes les fleurs de ton jardin, le miel va être excellent. Bonne soirée à bientôt. Vanessa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai hâte de déguster le miel mais peut-être nous faudra-t-il attendre un an car rien n'est gagné avec cet essaim assez petit. Bises Vanessa.

      Supprimer
  13. Bravo à Chéri-Chéri : il paraît que la construction d'une ruche nécessite un certain talent. La sienne est très belle avec cette couleur tout douce. J'espère que la ruche va bien donner l'année prochaine et que vous allez connaître le plaisir de la présence constante d'abeilles dans le jardin. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je transmettrai à mon cher et tendre quant au talent ! j'espère aussi qu'elle donnera car comme je l'indiquais cet essaim était inespéré à cette date et en plus il est assez petit. Ce qui met en rage mon nouvel apiculteur ce sont les frelons asiatiques qui viennent en vol stationnaire à l'entrée de la ruche et qui dévore nos belles amies malgré les pièges. Grr!! donc à voir !!! quelle chance vous avez que ces méchantes bêtes n'aient pas encore envahi la Champagne. Bises et à bientôt.

      Supprimer

Si besoin, voici un petit mémo pour vous aider à publier votre commentaire :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte Google ou blogger, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) En cliquant sur le lien "être informé", vous serez prévenu(e) par mail de l'existence d'une réponse.
4) Cliquer sur Publier enfin.

Vos commentaires me sont précieux pour me permettre de mieux vous connaître, pour échanger, partager, discuter.
Je remercie également ceux qui passent, lisent sans avoir envie de laisser une trace de leur passage ou ceux qui m'écrivent par mail. Peu à peu, j'espère leur donner envie de participer aux échanges. Je vous embrasse. A bientôt.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...