Merci pour vos visites. Ce blog est un lieu d'échange et de partage. Vous souhaitez me donner votre avis, poser une question ? J'y réponds avec plaisir. A très vite ! Amitiés jardinières.

vendredi 19 juin 2015

Le Jardin de l'Alchimiste à Eygalières...parcours initiatique de la connaissance...

LE JARDIN 

Pour certains, 
une recherche compulsive de plantes nouvelles et rares, 
le besoin narcissique de "se mettre en beauté", 
une évasion, une réalisation de soi. 
Pour d'autres, 
une méditation philosophique, un lieu de rencontre humaine, spirituelle, une recherche philosophale, un élixir de longue vie, 
une communion avec le cosmos.... 

LE JARDIN DE L'ALCHIMISTE 

que nous avons visité en ce mois de juin m'a transportée dans cet ailleurs métaphysique, propice à la paix intérieure.


Au cœur de la Provence, sous la protection du vieil Eygalières, charmant village perché des Alpilles, blotti contre la belle architecture Renaissance du Mas de la Brune, le Jardin de l'Alchimiste invite ses visiteurs à une évocation florale du parcours alchimique.

La visite du jardin se déroule en 3 étapes : le labyrinthe, le Jardin magique, et le Jardin alchimique, lui-même bâti sur une triple évocation de la recherche de la pierre philosophale : l'Oeuvre au Noir, l'Oeuvre au Blanc, l'Oeuvre au Rouge...
*




Le Labyrinthe
(à la façon de Guignol : 
"Ouf ! enfin seule ! plus de monsieur Chéri-chéri ? mais où est-il donc ?")


Le jardin magique
Redevenu enfant, on y marche sur la pointe des pieds, le coeur étreint par une pointe de mystère.
L'endroit de toutes les superstitions.
En voici quelques-unes...
(le curseur placé sur les images vous les dévoilera)


Le jardin alchimiste

3 oeuvres

l'Oeuvre au noir
source de la connaissance, 1er âge de la vie et de la matérialité.
Le but de l'oeuvre au noir est de séparer le pur de l'impur.


Le bassin carré de schiste noir : source de connaissance.



Abreuvé à la source, à l'ombre des chênes,
 le visiteur peut poursuivre son chemin 
vers ...

l'Oeuvre au blanc
règne de la Lune et du coeur,
du développement de l'intellect et de l'affectif.
A la fois féminin, sensuel et pur, le jardin blanc est parcouru par un chemin circulaire.
Une manière de faire comprendre que l'homme peut ne jamais dépasser ce stade.


L'oeuvre au rouge ou Grand Oeuvre, 
le règne du Soleil
pont culminant de la quête alchimique,
la Pierre Philosophale,
début du sens de la Vie.



Ce bassin, point terminal du jardin, représente
l'Hexagone, symbole de la Pierre Philosophale,
dessiné par le croisement de deux triangles équilatéraux :
le monde du Ciel
le monde de la Terre.

Vous avez aimé cette quête ? 
Pour la rendre plus vivante, venez avec moi, in situ, 
dans les méandres de ce jardin remarquable 
en compagnie de la propriétaire, Marie de la Rouzière. 



A bientôt !



* photos privées à l'exception du bassin de shiste de l'oeuvre noire, 
source : site du jardin de l'alchimiste qui m'a inspiré certaines légendes et a nourri mes commentaires.

** Des précisions complémentaires sont données par le passage du curseur sur un certain nombre de photos.

12 commentaires:

  1. un voyage très agréable, merci du partage, à bientôt, Chantal, bises de pas loin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A bientôt Catherine. Bises de pas loin à toi aussi.

      Supprimer
  2. jardin qui semble inachevé laissant aux visiteurs l'imagination ou une continuité d'autres structures ! le jardinier semble plus poète que jardinier !!
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai que dans ce jardin le jardinier est plus poète que jardinier et on se laisse facilement prendre à cette ambiance si particulière. Bises

      Supprimer
  3. Voilà un jardin qui suscite bien des réflexions et qui invite à la méditation .
    J'aime beaucoup le jardin rouge avec les grenadiers en fleurs et les rosiers rouge , je me demandais justement quelle couleur allait bien avec le orange des fleurs de grenadiers et j'ai un modèle sous les yeux .
    Par contre je ne sais pas le nom des fleurs rouges dans les pots , pourrais-tu me dire de quelles plantes il s'agit .
    Pour le jardin Noir j'aime les Aeonium Schwarzkopf , je suppose qu'ils les gardent à l'extérieur en hiver c'est donné pour - 4° .
    Un jardin plein d'originalité .
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les fleurs rouges dans les pots, je dirais des lobelias cardinalis. Pour les aeoniums, il est possible qu'ils les rentrent en serre l'hiver même si le temps reste très doux en Provence. Ce serait prendre le risque d'un coup de gel.
      En tout cas, je suis d'accord avec toi l'accord entre les grenadiers et les rosiers rouges "Prestige de Bellegarde" est parfait.
      C'est bizarre la sensation que j'ai eu en visitant ce jardin, je suis tombée sous son charme sans même y prendre garde.
      Bises Marithé.

      Supprimer
  4. Un jardin que j'avais découvert avec Stéphane Marie "Silence ça pousse". Une de mes émissions préférées, dont je ne loupe aucun épisode.
    C'est en effet, un très beau jardin dont il doit être agréable de s'y promener.
    Tes photos sont très belles.
    Belle journée, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je la regarde de temps en temps, c'est vrai qu'elle est intéressante. Quant au jardin, il a un petit côté ésotérique qui m'a impressionné. Bises et à bientôt Lisette.

      Supprimer
  5. Quelle ambiance magique dans ce jardin, et surtout dans les trois "oeuvres". En tant que femme, j'ai eu un penchant pour le blanc. Le nombre associé est le 22? Halte-là, halte-là, halte-là! Les côtes d'Armor sont là! Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chauvine, va ! (sourire) mais c'est vrai que le blanc est très élégant et puis sa symbolique m'inspire bien. A bientôt Michèle !

      Supprimer
  6. Réponses
    1. oui vraiment bien pensé. A bientôt Capucyne

      Supprimer

Si besoin, voici un petit mémo pour vous aider à publier votre commentaire :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte Google ou blogger, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) En cliquant sur le lien "être informé", vous serez prévenu(e) par mail de l'existence d'une réponse.
4) Cliquer sur Publier enfin.

Vos commentaires me sont précieux pour me permettre de mieux vous connaître, pour échanger, partager, discuter.
Je remercie également ceux qui passent, lisent sans avoir envie de laisser une trace de leur passage ou ceux qui m'écrivent par mail. Peu à peu, j'espère leur donner envie de participer aux échanges. Je vous embrasse. A bientôt.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...